Comment recruter ses futurs collaborateurs quand on est une petite entreprise ?

2020 2020 Blogs

Comment recruter ses futurs collaborateurs quand on est une petite entreprise ?

Vous avez lancé votre petite entreprise seul et puis très vite, vous vous êtes retrouvé débordé de travail. Vos clients sont mécontents car les délais d’attente n’en finissent plus. Et vous de votre côté, vous ne savez plus quoi faire, vous travaillez même les samedis et les jours fériés, mais rien n’y fait. Il est temps pour vous d’embaucher ! Ok, mais recruter, c’est un vrai métier ! Et si vous n’avez pas les moyens de vous offrir les services d’un cabinet de recrutement, vous n’avez pas non plus les moyens de vous tromper de recrue ! Alors, voici quelques conseils pour réussir son recrutement soi-même !  

A quoi ressemble votre perle rare ? 

Plants

Première étape essentielle : dresser le portrait-robot de votre collaborateur idéal. Prenez un papier et un crayon, ou un ordinateur ça marche aussi, et commencez par lister les missions que vous souhaiteriez confier à ce salarié dont vous rêvez ! Qu’attendez-vous de ce nouveau collaborateur ? Quelle doit-être sa valeur ajoutée – celle pour laquelle vous allez investir du budget ? En quoi va-t-il vous aider et vous devenir indispensable ? En répondant à ces questions, vous allez déduire automatiquement le profil et le niveau de compétences de celui ou celle que vous cherchez. Au-delà des missions techniques, n’oubliez pas de vous interroger sur la personnalité de cette future recrueY a-t-il des qualités indispensables pour s’intégrer dans votre entreprise, comme travailler avec le logiciel 2020 ? Le laxisme ou au contraire la psychorigidité vous sont intolérables ? C’est le moment de le mentionner ! Dernière étape : mentionner le lieu de travail, le type de contrat (CDD ou CDI), la date de début et bien sûr, le salaire ! Attention, ne vous faites pas trop d’illusions, vous ne recruterez pas un salarié chevronné avec des années d’expérience si le salaire est minimal… ou alors pas pour longtemps ! Et pour être certain de viser juste, l’idéal est de faire relire votre offre à une personne extérieure en lui demandant en deux mots de vous résumer ce qu’elle a compris de vos attentes... Vous pourrez ainsi voir si votre offre est claire… ou pas ! 

Comment diffuser votre annonce ? 

Comment diffuser votre annonce ? 

Disons que votre annonce a été jugée claire par vos amis. Il va maintenant falloir la diffuser ! Faire savoir que vous cherchez quelqu’un pour travailler à vos côtés. D’abord, vous pouvez commencer par solliciter votre réseau : fournisseurs, clients, cotraitants, centre de formations, etc. Plusieurs avantages : ils sont dans le même secteur géographique et professionnel que vous, ils vous connaissent et c’est gratuit ! Alors, n’hésitez pas à décrocher votre téléphone, rédiger un SMS ou un mail, c’est vous qui voyez ! L’essentiel est de leur faire savoir. Si vous avez un site internet, une page Facebook ou un compte Linkedin, vous pouvez également y publier votre offre. Plus d’une personne sur trois trouvent un poste grâce à une offre publiée sur les réseaux sociaux. Donc, n’hésitez pas ! Pensez aussi à informer le Pôle Emploi local, on ne sait jamais ! Et puis, si vous avez quelques euros à consacrer à votre recrutement, vous pouvez aussi poster votre annonce sur des sites de recrutements comme Indeed, Monster ou encore Keljob

Comment repérer celui qu’il vous faut ? 

Comment repérer celui qu’il vous faut ? 

Disons que l’offre a bien circulée et que vous en êtes maintenant à trier les candidatures sous lesquelles vous croulez ! Commencez par supprimer ceux qui ne correspondent pas du tout à ce que vous recherchez. Puis, classez ceux qui restent par ordre de préférence. Vous avez eu un coup de cœur ? Tant mieux ! Mais un conseil évitez de vous en tenir à un seul profil. L’idéal est de rencontrer entre trois et cinq candidats. Pour ne pas perdre de temps, vous pouvez déjà faire une pré-sélection par téléphone. Lors d’un premier appel, vous pouvez le faire parler sur son intérêt pour votre poste, sur ses projets futurs, etc. S’il vous dit que son objectif est de partir vivre dans une troupe de cirque itinérante d’ici trois à cinq ans, vous saurez que votre poste de menuisier dans la banlieue de Dijon ne lui conviendra pas longtemps…  En revanche, si la discussion téléphonique vous semble concluante, vous pouvez lui proposer une rencontre !  

Mener l’entretien

Mener l’entretien

Ca y est vous avez trouvé trois potentiels collaborateurs à qui vous avez fixé des rendez-vous. Mais vous n’avez encore jamais mené d’entretien Eh bien, vous allez pouvoir faire un vœu, car vous allez mener le premier ! D’abord, pensez que les candidats seront normalement plus impressionnés que vous. Plus vous serez naturel, plus ils seront en confiance et donc, plus ils seront eux-mêmes naturels – ce qui peut vous en apprendre beaucoup plus sur eux que s’ils sont tétanisés par le stress. Pour vous aider à faire le bon choix, vous pouvez vous aider de votre descriptif de poste et évaluer si la personne en face de vous est bien en adéquation avec les compétences requises. Privilégiez les questions ouvertes du type « pourquoi avez-vous eu envie de postuler chez nous ? » plutôt que « j’imagine que vous postulez chez nous car vous préférez les petites entreprises beaucoup plus dynamiques que les grosses, hein ?» qui induit « un tout petit peu » la réponse que vous avez envie d’entendre ! Ensuite, n’oubliez pas que lors de l’entretien vous êtes la vitrine de votre entreprise, et vous devez donner envie à votre candidat de prendre le poste. Et puis, vous pouvez également vous fier à votre intuition, si quelque chose vous gêne, il y a de grande chance que cela se confirme dans le futur. Enfin, si tous les voyants sont au vert, il est tout de même important de prendre le temps de passer deux ou trois coups de fils aux anciens employeurs de votre élu, histoire d’être certains que la perle que vous avez trouvée en est bien une ! 

Partager cette publication